Behzod Abduraimov  piano

Pour la première fois au Théâtre des Champs-Elysées, le jeune pianiste à qui certains promettent la carrière d'Horowitz - non sans raison !

Maints spécialistes voient en Behzod Abduraimov un génie du clavier, un géant de la dimension des meilleurs virtuoses du passé. Avec beaucoup de sagesse, il limite ses apparitions, travaillant avec acharnement, ne délivrant son répertoire sur scène qu’au compte-goutte. Sa technique stupéfiante se double d’une précision, d’un naturel et d’une absence de narcissisme salutaires. L’artiste de vingt-six ans propose un programme attrayant et contrasté : Sicilienne immatérielle, grandiose Toccata, Adagio et fugue de Bach-Busoni - dont Horowitz a laissé une version marquante -, lyrisme intérieur de Schubert, virtuosité ébouriffante de Balakirev. De quoi savourer les multiples facettes d’un pianiste promis à l’avenir le plus glorieux.

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche