François Morel  lecteur
Antoine Sahler  piano

François Morel rend hommage à Raymond Devos et concocte l'un de ces programmes entre humour et musique dont il a le secret

« Ceux qui l’ont vu s’en souviennent : Raymond Devos fut un phénomène rare. Comme les arcs-en-ciel de feu circulaire, comme les colonnes de lumière, comme les vents d’incendie, comme les nuages lenticulaires, il a surgi, miraculeux et mystérieux, derrière un rideau rouge qui s’ouvrait sur l’imaginaire.
On n’avait jamais vu ça !
Et, devant cet homme en apesanteur, on avait le souffle coupé. »

François Morel

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche