Lars Vogt  piano
Christian Tetzlaff  violon
Tanja Tetzlaff  violoncelle

Dialogue mélancolique entre musiciens brillants, de l'une des œuvres de chambre les plus réussies de Dvořák au poétique trio de Brahms

En 1883, Dvořák compose une de ses œuvres les plus ardemment lyriques, d’une pureté particulièrement touchante, le Trio n° 3, contrecoup de la mort de sa mère quelques mois auparavant. Créé l’année précédente, le deuxième Trio de Brahms est une manière de jumeau. Pour les servir : trois musiciens de rêve. Le grand violoniste Christian Tetzlaff incarne une façon de perfection solaire qui ne cesse d’éblouir. Il forme avec sa sœur Tanja, qui a joué en concerto avec Maazel, Harding, Ashkenazy ou Norrington, un duo aussi fusionnel que précieux. Et quand le pianiste Lars Vogt, figure solidement ancrée dans le paysage musical international depuis les années quatre-vingt-dix, les rejoint, la complicité entre ces talents jaillit avec force. Les trois artistes allemands, par la solidité même de leur art, ont le don de rassurer : avec eux, Dvořák et Brahms sont de toute évidence en de bonnes mains.

Video

Extrait du Trio pour piano, violon et violoncelle n° 3, interprété par Lars Vogt, Christian Tetzlaff et Tanja Tetzlaff (enregistré à l'Auditirium du Louvre © Musée du Louvre / MUSEEC 2011)

Vous aimerez aussi

  • 12/03/2017

    François-Frédéric Guy, Tedi Papavrami, Xavier Phillips

    Mendelssohn, Janáček, Schumann

    Voir le spectacle
  • 18/12/2016

    Adam Laloum, Raphaël Sévère, Victor Julien-Laferrière

    Stravinsky, Schumann, Bach, Brahms

    Voir le spectacle

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche