Orchestre de chambre de Paris
Jonathan Cohen direction et clavecin
Anne Gastinel violoncelle

Le violoncelle fut l’instrument préféré de Haydn dont le célèbre concerto en ré majeur révèlera sa beauté sous l’archet d’Anne Gastinel

« Un musicien ne peut émouvoir que s’il est ému lui-même. » Cette belle citation est attribuée au second fils de Jean-Sébastien Bach, musicien à la cour de Frédéric II de Prusse. Carl Philipp Emanuel fut l’une des personnalités les plus rayonnantes du règne de ce « despote éclairé », auteur d’une gigantesque production qui aborda tous les genres et suscita l’admiration de Haydn et de Mozart. Son œuvre représente un lien essentiel entre le style classique et le préromantisme. C’est aussi le cas pour Haydn, que la postérité a rendu plus célèbre. Le caractère fantasque de ses concertos et symphonies s’impose tout comme l’humour en musique, dont le compositeur fut un maître incontesté.

Vous aimerez aussi

  • 26/03/2017

    J. Rondeau, S. Gent, L. Creac’h, F. Paccoud, A. Touche,T. de Pierrefeu, E. Kiener

    La Famille Bach

    Voir le spectacle
  • 10/01/2017

    Orchestre de chambre de Paris

    Douglas Boyd, Steven Isserlis

    Voir le spectacle

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche